Derniers articles
Boutique

Le grand Ménage de Printemps – On se motive, au naturel !

Le grand Ménage de Printemps – On se motive, au naturel !

Mais Pourquoi  faire le grand ménage, au printemps ? 

Mais parce que tout l’hiver, notre air intérieur s’est considérablement complexifié. 

On le sait,  l’air intérieur de nos habitats est malheureusement moins sain que l’air extérieur que nous respirons,  c’est-à-dire qu’il est « surcomposé  » de très nombreuses molécules aussi complexes que variées, émanant aussi bien des matériaux de construction que des produits que nous accumulons. 

Le printemps est donc bien le moment idéal pour assainir notre air intérieur, d’autant que c’est aussi la période des pollens –  moment délicat pour les personnes allergiques. 

Et faire le grand ménage de printemps permet aussi de réduire les sources d’allergènes et préserver ainsi la santé de toute la famille.   

En plus, il a fait froid, et on a donc un peu moins aéré qu’en été. On a  également beaucoup plus  utilisé nos appareils à combustion, chauffage, poêle à bois et cheminée ;  on a aussi généralement davantage fait la cuisine … Et la poussière s’est accumulée ! 

Côté Santé : Réduisons les allergènes ! 

Le premier geste reste bien d’aérer 2 fois par jour son intérieur, au moins 15 minutes. Mais en plus de changer d’air, il est important de s’attaquer à nos deux ennemis jurés du ménage – aussi nombreux que  minuscules – :  les acariens  et les Moisissures. 

Acariens Versus Poussière et inversement ! Figh the dust 

Changer d’air, c’est aussi  DEPOUSSIERER. En effet, ces innombrables particulières  se sont accumulées dans les petits recoins oubliés tout l’hiver. Et  cette poussière contribue bien à complexifier notre air intérieur, mais elle  sert également de garde manger Et de refuge à de nombreux nuisibles dont les acariens. 

Mais en fait, c’est quoi la poussière ? 

Les professeurs Layton & Beamer de l’université de l’Arizona ont analysé la poussière de différents domiciles : 

  • 60% des particules de poussière proviennent  de l’extérieur et sont propagées via les ouvertures : portes & fenêtres et nos chaussures. On retrouve dans certains cas des traces de plomb, d’arsenic et de DDT (puissant insecticide)  
  • 40% des particules proviennent de l’intérieur de nos logis et sont composées de : peau humaine, de pelage d’animaux, d’insectes décomposés, de débris de nourriture, de fibres de vêtements, de suie, de particules de fumé et de cuisson – 

Les acariens  vivent  dans et se nourrissent de la poussière.  Ils se développent tout l’hiver dans les recoins chauds et humides, idéalement la literie, les moquettes et tapis … :

on dénombre pas moins de 2000 à 10 000 acariens par gramme de poussière

Voici donc quelques sources de motivation chiffrées pour vous atteler à cette tâche pour le moins ingrate qu’est le dépoussiérage, d’autant qu’il faut garder un peu de force pour le second ennemi juré de notre grand nettoyage printanier :  l’humidité 

Humidité versus Moisissures versus Champignons versus Spores : Un véritable éco-système !

Inévitables dans les pièces d’eau, incontournables de la salle de bain, les moisissures – qui sont des champignons – se propagent  grâce à des spores dans les milieux humides. C’est l’un des rares éco-systèmes contre lequel il est préférable de lutter car responsable de nombreuses allergies.

Heureusement, parmi les matières premières simples et naturelles recommandées pour l’entretien naturel de la maison, l’acide acétique contenu dans le vinaigre d’alcool permettra d’éliminer spores & moisissures. Le  bicarbonate est l’allié anti-humidité, n’hésitez pas par exemple à saupoudrer le fond de votre corbeille à linge sale par exemple, cela limitera les éventuelles mauvaises odeurs mais surtout absorbera l’humidité contenue dans le linge porté  ! 

Le ménage, enfin, rendrait beau & heureux ! 

En effet, nettoyer et ranger son intérieur réduirait le stress en redonnant une forme de maitrise sur son intérieur. Une étude réalisée par l’institut de sondage Opinionway pour Karcher démontre que 43% des individus font un grand nettoyage pour leur bien-être, contre seulement 17% par habitude.

 En nettoyant vos vitres durant 10 minutes, vous pourrez notamment perdre près de 35 calories.

Une autre étude très sérieuse menée par une société britannique de produits ménagers révèle qu’ entretenir sa maison serait aussi efficace qu’un footing ou une série d’abdos-fessiers !

Parfait ! Car après le printemps, c’est l’été ! Motivation supplémentaire, si besoin !

En parlant de motivation, la Webconf donnée pour Harmonie Mutuelle saura vous aider à lier l’utile à l’agréable ! https://youtu.be/hHIpiPth5Xs

Le grand Ménage, oui, mais au naturel ! Ou de l’intérêt d’éviter les produits Ménagers toxiques. 

POUR MA SANTE  : même fermés, les produits d’entretien doivent être stockés à l’extérieur de la maison, dans le garage par exemple, car il constituent une source importante de COV – composés organiques volatiles –  et donc un facteur impactant sur la qualité de notre air intérieur. 

POUR CELLE DE MA PLANETE : 

231, c’est le nombre de lessives réalisées par seconde en France …

Sans parler (des 3,7 ) millions de bidons plastiques jetés 

Le problème réside essentiellement dans la composition des détergents conventionnels dont les molécules, dont les tensio-actifs, sont généralement d’origine pétrochimiques. On les retrouve dans les eaux usés, puis dans les éco-systèmes aquatiques. 

Retrouvez nos chroniques dans « Vous êtes formidables » sur France 3 ici https://www.youtube.com/channel/UCkHCXPiVgyNl7tyHJf4zBTQ/videos

ALORS Qu’il est si simple de changer ses habitudes pour passer au naturel !

No Comments

Post A Comment