Derniers articles
Boutique

La chimie verte du quotidien DIY : le ménage intelligent !

La chimie verte du quotidien DIY : le ménage intelligent !

Source : Laetitia by Naturel factory

Le ménage au naturel rend intelligent ! En faisant soi-même ses produits d’entretien écologiques, on comprend pour agir, on reprend le contrôle sur ses choix sans se laisser abuser par certaines promesses d’efficacité et d’engagement … Enfin, on re-devient autonome, et ça, c’est intelligent !

Très concrètement, il s’agit de revoir complètement son rapport au ménage : on ne part plus du produit pour s’attaquer à la tache mais bien de la tâche à accomplir – c’est à dire quelle salissure sur quel support – pour choisir le bon produit.

Il suffira le plus souvent d’un ou deux ingrédients judicieusement sélectionnés grâce à une connaissance éclairée de leur Potentiel Hydrogène – leur Ph.

Un Ph à haut potentiel

Avec quelques ingrédients simples, naturels et polyvalents donc, on peut tout nettoyer chez soi, il suffit simplement de savoir qui l’on combat, et quelle est l’arme la plus appropriée. Calcaire, graisses, moisissures … à chaque grand mal son petit remède : les acides doux tel que le vinaigre s’attaquent volontiers au tartre et redonnent brillance aux surfaces, les basiques comme le bicarbonate sont dégraissants et favorisent l’action détergente des savons.

En plus de réactiver des connaissances en chimie plus ou moins lointaines … il est très pratique de se référer au Ph d’un ingrédient pour savoir lequel sera le plus performant.

Connaitre les propriétés de ces ingrédients polyvalents permet de les associer judicieusement afin d’optimiser les résultats attendus : associer un basique (P >7) : le bicarbonate de Soude ou les Cristaux de soude à un bon savon renforce les pouvoirs détergents de ce dernier. L’une des propriétés des basiques est de rendre l’eau plus douce, moins calcaire ; le savon lave d’autant mieux qu’il navigue en eau douce.

Certaines associations sont plus tumultueuses, la fameuse réaction acido basique en est la parfaite illustration : les acides (Ph<7), tels que le vinaigre et le citron entrent en réaction avec un basique (P >7), le bicarbonate par exemple. Le résultat est un intense effervescence qui peut être très utile si l’on utilise cette réaction en produit « minute », comme dans ce tutoriel sur l’entretien naturel des canalisations :

Mais cette association ne fait pas bon ménage, si je puis dire, sur le long terme car, selon les dosages, on prend le risque que les 2 ingrédients se neutralisent pour donner une solution plus ou moins inerte avec peu de pouvoir nettoyant. L’idéal est de réserver l’effet effervescent de cette réaction chimique à des dégraissages et détartrage « minute », et très efficaces !

Le traitre, c’est souvent le tartre !

Il rend les fenêtres vitreuses, les surfaces modernes ternes, les carrelages et miroirs définitivement embués, il blanchit l’inox et rend le linge rêche et va jusqu’à assécher la peau . C’est le tartre, ou plus globalement le calcaire contenu dans l’eau.

Avoir une eau très dure, c’est à dire une eau très calcaire est un problème à régler de toute urgence car cela nuira considérablement à vos efforts ménagers : le tartre empêche les tensions-actifs de fonctionner, c’est-à-dire les savons de laver, limitant l’action des détergents, naturels ou pas.

L’eau

En plus d’être écologique, économique, gratifiant et créatif, faire soi-même ses produits permet de comprendre les quelques matières premières nécessaires à l’entretien de son domicile et de réactiver des connaissances telles que le Potentiel d’Hydrogène. Le ménage intelligent favorise donc réflexion et autonomie !

No Comments

Post A Comment